De nouvelles recrues pour les terrasses !

affiche_chandeleurb20180220_155755La fête de la Chandeleur organisée par le Jardin des Étoiles et Libre Cueillette a porté ses fruits : une trentaine de résidents ont eu plaisir à se réunir à la salle commune, dans la convivialité du partage des crêpes sucrées ou salées et des boissons. Le diaporama des actions entreprises pendant six mois au Jardin des Étoiles a bien impressionné l’assistance qui a été étonnée du travail accompli et des résultats très encourageants. Ainsi, à l’issue de la présentation, un nouveau groupe s’est formé pour jardiner sur la deuxième terrasse.

 Le nouvel horaire, le vendredi de 19h à 20h30, ouvre l’activité à ceux qui travaillent et aux jeunes scolarisés. Toutefois, même si les journées allongent à grande vitesse, le soir tombe encore de bonne heure. La première séance a permis de faire connaissance et de commencer à s’organiser. Du fumier en cours de fermentation et du terreau ont été récoltés par Sonia et Cathy au centre équestre Niv’au Galop de Bassussarry, partenaire de Libre Cueillette, en vue d’effectuer des semis sur « couche chaude ».  Les grands seaux ont été montés depuis le parking jusqu’au deuxième étage des terrasses, puis vidés et  étalés par le groupe sur la moitié d’une planche dont le « BRF » (copeaux de bois) a été préalablement dégagé sur les côtés. Pour cette première séance, les conditions étaient plutôt dures, avec le froid, la pluie intermittente et l’obscurité…!

cDSC_0102 cDSC_0105Le mardi de la semaine suivante, les jardinières du Jardin des Étoiles ont reçu l’aide de trois nouvelles recrues (Céline et ses filles Charlotte et Apolline, en vacances d’hiver). Des feuillets plastiques préformés en godets, récupérés en jardinerie par Libre Cueillette, ont été préalablement percés (pour que l’eau d’arrosage ne stagne pas) et emplis de terreau. Puis les jardinières ont procédé aux semis (semences Kokopelli offertes par Libre Cueillette), bien au chaud dans la salle commune. Elles les ont transportés (avec grand soin !) pour les déposer sur des cartons les séparant du fumier. Les bambous récupérés par le Jardin des Étoiles ont été dressés pour soutenir la bâche en plastique transparent qui fera office de serre en confinant la chaleur dégagée par le fumier en fermentation. Il faudra ensuite veiller à maintenir l’humidité nécessaire à la levée des semis.

De nouvelles recrues pour les terrasses !
Mot clé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *