Article sur Libre Cueillette par le COL

20180130_153454_reduitLe COL innove !

« Cap sur les jardins partagés »

Dans le cadre de sa réflexion sur le fait coopératif, le COL explore en permanence de nouvelles voies à même de favoriser le « vivre ensemble », des solutions concrètes destinées à améliorer au jour le jour la convivialité entre les habitants. Le COL porte ainsi depuis un peu plus de deux ans des projets ambitieux d’espaces partagés aux Embruns à Ondres et aux Terrasses de l’Avenue à Anglet. Retour sur expérience.

20180130_153544_reduitLes Embruns :

du potager à la boîte à lire

Le 30 mai 2015, le COL inaugurait sa nouvelle résidence Les Embruns à Ondres. L’occasion d’organiser un moment de rencontre convivial entre les habitants, locataires et accédants, et surtout de lancer la grande aventure du jardin partagé en partenariat avec la mairie. Pour célébrer l’événement, le service jeunesse et le centre de loisirs de la mairie d’Ondres n’avaient pas manqué d’apporter des plants destinés aux enfants du lotissement. Deux ans plus tard, les graines ont germé au-delà des espérances grâce à l’implication des habitants et de la structure privée Balenup (production de mobilier upcyclé et créatif, animations pédagogiques et créatives). Fondée par un artiste et un conférencier en développement durable, Balenup a été sollicitée par le COL et la municipalité afin d’organiser des ateliers à destination des enfants du quartier, et d’aider à la construction de mobiliers extérieurs à partir d’éléments de récupération. 20180130_153559_reduitTrois grands carrés potagers ont vu le jour, un noyau dur de résidents s’investit quotidiennement pour entretenir le jardin et participer aux récoltes tout au long de l’année, une boîte à lire consacrée au jardinage a été construite à partir de matériaux recyclés et du mobilier de jardin a même été fabriqué par les enfants de la résidence avec l’aide de Balenup : un tableau d’affichage, un coffre de rangement pour les outils et les arrosoirs, un banc, six chaises, une table pour dessiner et goûter ensemble, une cabane dédiée aux animations autour du jardin… Grâce à l’implication de tous, le petit potager s’est finalement mué en véritable lieu de vie participatif et intergénérationnel. « C’est aujourd’hui un lieu de partage et de rencontre pour les enfants et les parents qui aiment s’y retrouver le week-end ou à la sortie de l’école pour un instant goûter, résume enthousiaste une habitante des Embruns. Sa proximité avec la piste cyclable et la forêt est également un attrait pour les habitants environnants qui viennent y faire une pause à vélo, trottinette ou poussette avec leurs enfants. De fait, c’est devenu un projet coopératif inter-quartiers ! »

20180130_153618_reduitLe COL innove !

Les Terrasses de l’Avenue :

un jardin suspendu en ville

Le long de l’avenue de Bayonne à Anglet, à deux pas du rond-point Bernain, la résidence du COL baptisée Les Terrasses de l’Avenue cache bien son jeu. Derrière les hautes façades rouges et blanches à l’architecture résolument moderne et urbaine, se nichent au deuxième étage du bâtiment de vastes espaces verts à ciel ouvert, rebaptisés le jardin des étoiles, répartis sur plusieurs plates-bandes. Bien avant l’inauguration de la résidence en juin dernier, le COL avait depuis longtemps en tête l’idée de reproduire l’expérience des Embruns à Ondres, mais en s’appuyant cette fois dès le départ sur un coordinateur à même d’accompagner les résidents dans la gestion quotidienne des jardins. Dès l’été 2016, la coopérative était ainsi entrée en contact avec l’association Libre Cueillette à Anglet, qui mène des actions de sensibilisation au développement durable. Inspirée du mouvement citoyen d’agriculture urbaine participative des Incroyables Comestibles (http://lesincroyablescomestibles.fr), l’association Libre Cueillette s’est révélée le partenaire idéal pour faire vivre cet espace unique en cœur de ville. « Notre rôle est de permettre aux habitants de lier connaissance en pratiquant le jardinage, explique Cathy Constant, présidente de l’association Libre Cueillette. L’objectif est de favoriser les liens inter-générationnels et, si possible, d’amener des personnes dont ce n’est pas le souci primordial à s’intéresser à leur alimentation et à s’initier à la connaissance des plantes potagères de façon ludique et conviviale.« 

20180130_153626_reduitDix mois plus tard avait lieu la première rencontre avec les résidents pour faire connaissance, écouter les souhaits et les attentes de chacun, construire ensemble un projet collectif et mettre en place un planning des travaux de jardinage. Retraités, jeunes parents avec leurs enfants, actifs plus âgés… près d’une vingtaine de personnes ont aussitôt répondu à l’appel. Quinze jours plus tard, Sonia, l’animatrice de Libre Cueillette, accompagnée de la présidente de l’association, achetait des plants et des graines chez Hazitik Lilia, un jeune producteur de plants de légumes bio installé à St Pée sur Nivelle, et se procurait l’outillage de base : tuyau d’arrosage, pelle-bêche, râteau, petites pelles à main et plantoir, raphia pour attacher les plantes grimpantes, deux composteurs… Pendant ce temps, les résidents coupaient du bambou pour servir de tuteurs et instauraient un relais pour l’arrosage. Mi-juillet, plants et graines avaient déjà bien poussé. Très vite, en quelques semaines à peine, le jardin des étoiles a ainsi permis de tisser de multiples liens entre les résidents qui y contribuent chacun à leur manière. Elorri Olasagasti, chargée de Recherche & Développement au COL, tire un enseignement positif : « Globalement, ces aménagements sont une réussite pour les habitants qui ont su se les approprier. Reste maintenant à inscrire cette dynamique dans la durée en accompagnant les habitants sur le long terme. » Un aspect qui sera probablement étudié dans le cadre du lancement par le COL du fonds de dotation  »Recherches & Solidarités » destiné notamment à soutenir les projets collectifs.

Article sur Libre Cueillette par le COL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *