Boutures au Mandala

Tanaisie (UTLA, Tivoli)

Un jardin partagé, c’est le lieu idéal pour expérimenter. Les boutures, c’est magique, mais cela ne marche pas à tous les coups. Comment fonctionnent-elles ? C’est un mode de multiplication végétative de certaines plantes consistant à donner naissance à un nouvel individu à partir d’un organe ou d’un fragment d’organe isolé (morceau de rameau, feuille, racine, tige, écaille de bulbe). Cette technique est une forme de clonage : la bouture est génétiquement identique à la plante mère.

Au Mandala de Lespès, quatre nouvelles plantes sont ainsi introduites.

  • Absinthe (UTLA, Tivoli)

    L’absinthe (Artemisia absinthium L.) est aussi nommée grande absinthe, absin, aluyne, aluine, alvine, aloïne, armoise (herbe de la Saint-Jean), herbe sainte, herbe aux vers, menu alvine, armoise amère. L’extrait fermenté d’absinthe possède des propriétés insectifuges (il repousse les femelles pondeuses de piéride du chou et de carpocapse) et fongicides (notamment sur la rouille du groseillier). Dans le principe des cultures associées, l’absinthe, par ses sécrétions racinaires d’absinthine, exerce un effet inhibiteur sur la croissance des plantes environnantes, ainsi que des adventices. Il est donc préférable de ne la planter que sur les bords des planches de culture. Elle a aussi des propriétés médicinales.

  • Tanaisie (UTLA, Tivoli)

    La tanaisie (Tanacetum Vulgaree) est originaire de l’Europe de l’Est. Cultivée et utilisée depuis fort longtemps comme plante médicinale par les moines, elle s’est depuis acclimatée à de nombreuses régions. Sa floraison abondante et fortement odorante au mois d’août a un effet répulsif pour de nombreux insectes. Elle a un effet inhibiteur sur la croissance de certaines plantes herbacées. Appartenant à la même famille que les pyrèthres (dont on extrait un insecticide naturel bien connu),  la tanaisie éloigne de nombreux insectes. La vigne, les framboisiers, les rosiers ou encore les pommes de terre (la tanaisie tiendrait à distance les doryphores) apprécient son voisinage. Au potager naturel, on utilise les fleurs séchées ou la plante entière fraîche ou séchée en macération, infusion, décoction ou purin.

  • Mélisse (UTLA, Tivoli)

    La mélisse (Melissa officinalis), plante vivace au doux parfum et à la saveur citronnée, a des propriétés médicinales, aromatiques, elle a aussi le pouvoir de faire fuir les moustiques.La saveur de la mélisse, union délicate de citron et d’une pointe de menthe, accommode aussi bien des plats salés que des desserts, sans oublier les boissons. Les feuilles tendres, finement ciselées, relèvent les salades et toutes sortes de crudités, les sauces, les potages, les gâteaux d’herbes, les poissons, les marinades, les viandes, les compotes, les salades et soupes de fruits, les confitures. Elles sont exquises en tisane, chaude ou froide. Elles parfument les laitages : crèmes, entremets, glaces. La mélisse contribue à la préparation de liqueurs et de la fameuse Eau de mélisse des Carmes. Enfin, la mélisse est reconnue pour ses nombreuses propriétés médicinales. Elle aide à soigner entre autres les troubles gastriques et intestinaux, la nervosité et les troubles du sommeil… La mélisse est une compagne parfaite pour toutes les plantes et son parfum citronné refoule les moustiques, les pucerons et les mouches. On peut installer des pieds un peu partout au potager, en particulier près des fèves, des haricots… Plantée au pied des rosiers et des fruitiers, elle les protège des pucerons.

  • Géranium rosat (à gauche de la plante fleurie) (UTLA, Tivoli)

    Les Pelargonium du groupe rosat ou Géraniums rosats sont le complexe de tous les cultivars de Pelargonium, cultivés en vue d’en extraire une huile essentielle au parfum de rose (appelée « huile de géranium »), utilisée en parfumerie. Ils trouvent leur origine dans les cultivars qui ont été cultivés longtemps dans la région de Grasse en Provence. Ils sont issus de croisements entre les espèces sauvages de pélargoniums introduites d’Afrique du Sud.

  • Menthe aquatique (UTLA, Tivoli)

    La menthe aquatique a été bouturée un mercredi précédent. C’est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées  qui pousse sur les berges des cours d’eau et peut être semi-aquatique. On l’appelle aussi Baume d’eau, Baume de rivière, Bonhomme de rivière, Menthe rouge, Riolet, Menthe à grenouille. Il y en a deux variétés, aquatica et citrata, et elle s’hybride facilement avec la Mentha spicata pour donner la menthe poivrée (Mentha × piperita), avec la Mentha suaveolens pour donner Mentha × suavis, avec la Mentha arvensis pour donner Mentha × verticillata, avec Mentha arvensis et Mentha spicata pour donner Mentha × smithiana qui est un hybride triple. Elle a des propriétés pharmacologiques et l’on peut en extraire de l’huile essentielle.

Menthe aquatique (UTLA, Tivoli)
Boutures au Mandala
Mot clé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *