Une chrysalide dans la terre

Chrysalide
La plate-bande de fèves est entourée de galets

Lorsqu’on jardine, on fait toujours des découvertes. Nous avons retiré la tonte en décomposition d’une butte encore disponible et nous nous sommes mis à aérer la terre avec la grelinette, de façon à désolidariser les racines des herbes sauvages pour les enlever facilement. Ce faisant, comme d’habitude, nous avons dérangé une foule de vers de terre de toutes tailles certainement scandalisés par notre intrusion brutale.

Les fèves commencent à germer sous le paillis

Mais, tout d’un coup, nous nous sommes arrêtés: il y avait un nouvel animal dans le sol au corps plutôt rouge brique, aux deux extrémités presque noires, l’une arrondie, l’autre pointue, une enveloppe luisante, pas de pattes ni de tête identifiables. Était-ce une larve de coléoptère, comme la semaine précédente ? Non ! C’était une chrysalide, une chenille en train de se transformer en papillon… Elle bougeait encore, la chenille venait donc tout juste de se convertir en cette extraordinaire forme intermédiaire. Cette chenille ne s’est pas enveloppée d’un cocon, comme le ver à soie, par exemple, elle ne s’est pas non plus enveloppée de feuilles et de brindilles assemblées par un fil soyeux. Non ! Elle a tout simplement choisi de s’enterrer dans un trou en agglomérant la terre autour d’elle avec de la salive. C’est peut-être une chenille de la famille des noctuelles. Ces papillons de nuit forment la plus grande famille de lépidoptères, puisqu’elle compte environ 20 000 espèces dans le monde, dont 654 en France. La Méticuleuse (Phlogophora meticulosa L.) pourrait être une bonne candidate. Ce papillon se rencontre dans les jardins, bois, friches et en milieu urbanisé, car il n’est pas lié à un habitat spécifique, vu sa polyphagie. Sa période de vol s’étale de mars à novembre, en plusieurs générations.

La Méticuleuse
Repiquage des salades

Une chrysalide peut se diviser en trois parties : la tête, le thorax et l’abdomen. Le papillon sera constitué de la même façon, les membres et les organes de l’adulte existant déjà à l’état rudimentaire ; sous l’enveloppe de la chrysalide se devinent ses formes : antennes, pièces buccales, pattes et ailes plaquées le long du corps. A l’intérieur de la chrysalide, de grandes transformations s’opèrent : l’insecte parfait qui en sortira sera une créature bien différente de la chenille. Sous l’action de substances chimiques, ou hormones, sécrétées dans la tête de la larve, les cellules primitives se désagrègent et le papillon adulte se développe progressivement à partir de centres minuscules appelés bourgeons imaginaux.

Opération repiquage

La durée de la nymphose varie selon les climats. Dans les régions tempérées, elle se poursuit tout au long de l’hiver. Sous les tropiques, au contraire, où les cycles de la vie animale sont généralement plus courts, la nymphose ne dure que quelques jours. Dans certains pays arides, la chrysalide demeure en cet état pendant la saison sèche, sinon le papillon auquel elle donnerait naissance ne pourrait survivre. Si la chrysalide ne se nourrit pas, elle respire cependant, très légèrement, par les stigmates (petits trous pour la respiration) du thorax. L’évaporation qu’elle subit est si faible qu’elle peut résister à de longues périodes de sécheresse. Seule la température extérieure influe sur son existence. La nymphose achevée, la chrysalide peut enfin quitter son étui protecteur.

Dernière bonne nouvelle : l’atelier fait des émules ! Nathan, un membre de Libre Cueillette, est gentiment venu aider tout en se formant au jardinage et trois jeunes en service civique à la mairie ont rendu visite à leurs collègues. Ces derniers se sont fait un plaisir de leur présenter le jardin partagé du Mandala de Lespès, essayant de nommer chaque plante : un bon exercice de mémorisation ! Les jeunes visiteurs n’ont pas manqué de montrer leur admiration pour le travail déjà accompli en un mois et demi…

Arrosage
Une chrysalide dans la terre
Mot clé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *