Anglet sauvage

Janvier 2019 ! C’est le moment des bonnes résolutions. Libre Cueillette lance un inventaire collaboratif sur le thème:

« Anglet sauvage ».

Crapaud commun

Exemple: Crapaud commun (Bufo bufo), un précieux allié du jardinier, enfermé par mégarde entre la porte et le volet et découvert le lendemain matin 28 décembre 2018 (Anglet, Rond-Point de la Tour de Lannes).

Comment participer ? Poster la photo prise à Anglet sur Facebook « Anglet sauvage » ou l’envoyer par mail à contact@libre-cueillette.net en précisant la date, le lieu de prise de vue, éventuellement les circonstances, et, si possible, le nom de l’espèce.

Objectif: Exposition et, si la variété et la qualité des photos le permettent, édition en 2020 d’une série de fiches ou d’une brochure ou d’un livre avec les informations collectées au cours d’une année entière.

Affiche

Autres exemples:

Ancien nid de frelon asiatique
Le plus ancien chêne du jardin

Il y a quatre ans ou cinq, j’ai découvert un nid de frelons asiatiques suspendu aux plus hautes branches du chêne lorsqu’il eut perdu ses feuilles à l’entrée de l’hiver. – Photo: Ancien nid de frelon asiatique en cours de dégradation dans un platane de la plaine d’Ansot – Photo 5 janvier 2019 -. Deux ans plus tard, un couple de pies s’est installé à peu près au même endroit. Lorsqu’elles ont commencé à apporter les brindilles, leur manège a provoqué un incroyable charivari de la part de tous les passereaux du voisinage, inquiets pour leurs futures progénitures. Elles n’y ont pas prêté attention et quelque temps plus tard, j’ai observé leurs va-et-vient pour nourrir leur couvée invisible au milieu du feuillage. Le printemps dernier, elles sont revenues au même endroit, affermissant le nid globulaire difficile à photographier tant il est imbriqué dans les rameaux de la canopée.

Nid de pies
Rouge-gorge familier

Le rouge-gorge est un familier du jardin, toujours aux aguets et prêt à commenter le moindre de nos faits et gestes. Lorsque la froidure arrive, il apprécie les miettes de pain jetées sur le pas de la porte. Si le merle arrive, il lui cède la place, mais revient sitôt après. L’article du journal La Hulotte est tout-à-fait révélateur du caractère batailleur de ce petit passereau rondelet qu’il illustre de façon fort humoristique. Depuis cette lecture, je remarque les postures de défi adoptées par les mâles qui se disputent le territoire de mon jardin…

Passereau granivore ou omnivore à déterminer
Passereau granivore ou omnivore à déterminer

Depuis au moins quinze jours, j’entends presque tous les soirs la chouette hulotte, reconnaissable à son hou-hou-hou qu’elle répète plusieurs fois. Il m’a semblé repérer des fientes fournies sur le lierre qui tapisse le sol au pied du chêne. Peut-être s’est-elle perchée un moment sur une de ses branches.

Anglet sauvage
Mot clé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *