Encore les tuyaux

Perles de pensée
Le Jardin tournesol
Rangs de fèves

Les résidences des Terrasses de l’Avenue sont ainsi nommées en raison des jardins suspendus situés au deuxième étage. Le COL avait bien fait les choses, projetant avant même leur installation que les résidents pourraient faire agréablement connaissance en jardinant sur des plates-bandes qui leur étaient réservées. Un questionnaire était passé, nombreux avaient répondu et plus d’une vingtaine de personnes avaient assisté à la première réunion de présentation de Libre Cueillette, sollicitée pour l’animation au démarrage. Une équipe s’est formée sur une des deux terrasses et le Jardin des étoiles est né, puis il a prospéré. Il a été plus difficile d’élargir le groupe pour cultiver le deuxième jardin, et lorsque des résidents se sont manifestés, il a fallu faire deux équipes.

Chou de Bruxelles

Le Jardin du tournesol était encombré de plantes d’ornement. En effet, en prévision de l’inauguration des nouveaux immeubles en présence du maire et d’autres personnalités, les jardiniers avaient investi les planches destinées à devenir un jardin partagé, installé des tuyaux d’arrosage intégré lovés autour de pieds de lavande et de romarin. Lorsque la nouvelle équipe a voulu commencer à occuper l’espace, il a fallu dans un premier temps retirer quelques plantes d’une plate-bande pour semer les premiers légumes. L’arrosage intégré ne fonctionnait pas, il a fallu découper un morceau de tuyau du rouleau acheté pour le Jardin des étoiles et le brancher au point d’eau pour pouvoir arroser les semis. Les mois ont passé, le reste des plantes d’ornement a prospéré, et il est devenu de plus en plus difficile de les retirer au fur et à mesure que le potager s’étendait. Et toujours, il demeurait ce problème de tuyaux enterrés qui ne servaient à rien et risquaient d’être endommagés involontairement en jardinant ! Le retrait de ces plantes et de ces tuyaux semble être un problème très difficile à résoudre. Espérons qu’une solution sera trouvée avant le printemps…

Encore les tuyaux
Mot clé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *