Un pays de cocagne

Jolie récolte de fèves, blettes, choux de Bruxelles et petits pois
Le cahier d’Anne-Marie: de l’ordre, de la méthode, un bon guide pour les années à venir.
Un piège à vers plats: ils se collent sous les coupelles des gros pots de fleurs disposés aux extrémités des plates-bandes où ils côtoient des limaces, vers de terre, cloportes et autres mille-pattes. Les vers plats sont ôtés et enfermés dans une bouteille plastique où ils meurent.
Ver plat plathelminthe « Obama nungara »: la tête est du côté pointu et la bouche/anus au milieu de la face ventrale plus claire.
Les vers de terre sont au menu des vers plats « Obama nungara »
Sous la coupelle, des limaces claires. Il y a plusieurs dizaines d’espèces en France de petites limaces de taille inférieure à la dizaine de centimètres. On voit aussi des mille-pattes, des cloportes et d’autres bêtes très petites qui recherchent toutes l’obscurité et l’humidité.
Quelle est cette coccinelle ? Le dernier (et toujours excellentissime) numéro 108 de « la hulotte » porte sur la Coccinelle à 7 points.

En France, on peut trouver des coccinelles aux élytres de couleur rouge, orangée ou jaune, avec des points noirs ou des hiéroglyphes bizarres. Mais aucune n’est décrite avec des points rouges sur fond noir: celle qui a été photographiée aujourd’hui au jardin des Étoiles est une Harmonia axyridis, une coccinelle asiatique. De grande taille (plus de six millimètres) et de couleur variable (jaune, orangée ou rouge, portant une vingtaine de points noirs et une tache noire en forme de M sur le thorax, ou bien encore noire avec deux à quatre points rouges et un grand trapèze noir sur le thorax), Harmonia axyridis envahit l’Europe. Elle serait le résultat d’un croisement entre des coccinelles asiatiques importées accidentellement du nord-est des États-Unis et d’autres individus introduits volontairement dans nos pays depuis une vingtaine d’années pour lutter contre les pucerons des rosiers. Moins coûteuses à élever et présentant un meilleur taux de fécondité, elles avaient alors été préférées aux espèces indigènes pour la lutte biologique…

Les pucerons, proie favorite des coccinelles, adultes et larves.
J’ignore quelle est cette toute petite bête d’environ un demi-centimètre de longueur. Un escargot qui vient de naître ? Une mini-limace ? Une larve d’insecte ? Bizarre, bizarre !

Au jardin du Tournesol :

Un pays de cocagne
Mot clé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *