Jardiner en crèche

Les tout-petits jardinent ! (Camieta)

Eh oui ! C’est possible ! Avant même de savoir parler, les tout-petits peuvent – et aiment – jardiner. Deux structures associatives ont fait appel à Libre Cueillette pour démarrer un jardin partagé : l’AAFS (Association d’aide familiale et sociale), basée aux Terrasses de l’Avenue à Anglet, et la MAM de Camieta (Maison d’assistants maternels) située à Urrugne.

Reconnaître, trier, ranger, quel travail et quelle concentration !

Il s’agit d’offrir aux très jeunes enfants une activité originale: les initier au jardinage. Une activité ? Non, tout un éventail d’activités ! A cet âge (un an et demi à trois ans), la concentration est faible, ainsi, il faut varier les plaisirs dès que l’attention baisse. Sonia, l’animatrice de Libre Cueillette, en a bien conscience.

A peine debout, les tout-petits viennent au jardin ! (Anglet)

Après avoir fait connaissance avec ce petit monde en s’asseyant par terre pour être à la même hauteur, elle tire de sa malle à surprises toute une panoplie d’objets: mousse fraîche ou sèche, feuilles mortes, écorces, rameaux de romarin, feuilles de laurier, du terreau… Les petits acceptent (ou pas) de toucher, de humer, de nommer. Puis elle raconte une histoire: un génie farceur a mélangé des graines de diverses tailles et formes qu’il s’agit de trier et de ranger par catégorie dans les alvéoles de boîtes d’œufs en carton. Attention, pas trop petites, car sinon les doigts malhabiles ne peuvent s’en saisir ! Déjà, les petits pois sont limite !

Sentir, toucher, manipuler, tout est découverte chez les petits ! (Anglet)

L’AAFS d’Anglet effectue un petit reportage sur les premières animations qui est publié le 23 octobre sur le site Facebook de l’association avec une kyrielle de photos. « Cette semaine, un atelier jardin a débuté à la crèche familiale d’Anglet. Jouer dehors aide l’enfant à développer des facultés physiques et mentales. Le jardin est un lieu d’apprentissage, mais aussi de détente et d’activités ludiques. Nous avons la chance de disposer d’un espace vert attenant à la salle d’activité du SAF d’Anglet, que nous souhaitons exploiter avec les enfants…. »

Comprendre, nommer, observer, imiter… (Anglet)

« …Nous avons pris contact avec l’association « Libre Cueillette » pour qu’elle puisse nous aider à préparer, installer le potager, nous apprendre les rudiments du jardinage et de la permaculture. Dans l’idée d’inclure les assistantes maternelles et les familles dans la vie de la crèche, des ateliers jardinage seront ouverts tout au long de l’année. Les enfants ont pu mettre les premières graines en terre, semer de l’ail, observer des vers de terre et jouer autour de la manipulation et du tri de graines. »

L’arrosage enthousiasme les petits ! (Anglet)

Un hérisson tricoté par ses soins passe de menottes en menottes. Elle enchaîne avec la chansonnette basque « sagarroi » qu’elle mime en dansant, suivie par les petits ravis de se dégourdir les jambes: Ai, ui, oi, sagarroi ! Ça y est ! C’est le moment de sortir. Tout le monde se couvre chaudement, et l’on s’initie au bêchage pour ameublir la terre, on creuse des trous avec le doigt, on sème les graines, seules ou en poquets, on rebouche et on tasse. Le meilleur moment, c’est l’arrosage ! Les assistantes maternelles s’initient au bouturage. Bien sûr, ce serait plus rapide de mettre en terre des plants déjà racinés, mais c’est plus intéressant de guetter au printemps les boutures qui auront pris, c’est magique !

Derrière, devant, derrière, devant : l’art de la vannerie. (Camieta)

En prévision de Noël, Sonia amène de quoi faire un sapin multicolore: une pile de revues publicitaires au papier glacé, une grande aiguille à tricoter ou une longue brochette en bois, de la colle blanche, un pinceau, du carton et des ciseaux, c’est tout ! Le secret ? Rouler les feuilles autour de l’aiguille pour en faire des pailles ; coller l’extrémité de quatre pailles à chaque angle du carré de carton et une cinquième proche de l’une d’elles. Ensuite, tresser comme de la vannerie en passant dessus, dessous, devant, derrière. Si besoin, introduire l’extrémité de nouvelles pailles dans chacune des pailles tressées pour les allonger et poursuivre l’activité. Simple et décoratif, en plus les petits contribuent réellement à fabriquer leur sapin en tressant les pailles.

Des sapins de Noël multicolores en vannerie de papier. (Camieta)
Jardiner en crèche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *