Lilitegia: Top départ !

De jolies fresques égaient les terrasses ainsi que les entrées, couloirs et même numéros d’appartements !

Cette fois ça y est, c’est bon: les résidents sont dans la place en train de déballer les derniers cartons, les finitions de l’ensemble résidentiel sont en voie d’achèvement, le futur jardin partagé est opérationnel. Il n’y avait plus qu’à passer l’information… C’est désormais chose faite. En effet, beaucoup ignoraient encore la vue magnifique sur les Pyrénées depuis ce toit en terrasse et, surtout, la surface très confortable de parterres à jardiner disposés sur deux niveaux: il y aura du pain sur la planche !

Certains bacs sont déjà végétalisés avec des buissons ou arbustes dont la liste a été suggérée par le jardin botanique.

Toutes les personnes à la source de ce projet, membres de l’Office 64 et de la municipalité de Saint Jean de Luz représentée par le CCAS et le jardin botanique, et celles qui y ont été associées, comme Bil ta Garbi, le gestionnaire des locataires et le syndic pour les accédants à la propriété, tout le monde espère que la mayonnaise va prendre et que les résidents auront plaisir à se retrouver en pratiquant le jardinage.

De vastes jardinières couvrent aussi la deuxième terrasse accessible par un escalier extérieur.

L’association Libre Cueillette a été choisie pour animer cette activité, accompagner les résidents sur la durée de façon à ce qu’ils apprennent à collaborer harmonieusement et parviennent à terme à l’autonomie avec un jardin pérenne à la production généreuse. Pour cette première rencontre, l’assistance est déjà nombreuse, toutes les générations sont représentées, une petite fille, des retraités, mais aussi des jeunes adultes. La première réunion en assemblée générale qui est faite dans la foulée permettra de toucher encore davantage de monde et des questionnaires seront déposés dans les entrées pour ceux qui n’auraient pas pu être présents.

L’espace vert en contrebas est encore en devenir.

Sitôt qu’Armelle, du jardin botanique, aura récolté suffisamment de réponses, je viendrai les dépouiller avec elle et nous pourrons entreprendre de fixer un rendez-vous régulier à partir de janvier ou février au plus tard. Un sondage parmi les résidents permettra de débuter avec le plus possible de jardiniers en herbe sur une date et un horaire qui emporteront le plus de suffrages.

Une table à semis a immédiatement été repérée par une personne âgée: un bon point et une bonne idée pour ceux qui trouvent que la terre est basse…
Vue sur la Rhune qui se découpe à l’horizon
Une lumière somptueuse au coucher du soleil
Une assistance variée (photo Armelle du Jardin botanique)
L’office 64 met tout en œuvre pour la réussite de ce projet de jardin partagé en terrasse. (photo Armelle du Jardin botanique)

 

 

Lilitegia: Top départ !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *